Entretien avec Pierre-Henry Bor

0 Comments


Dans quelques lignes vous aurez le plaisir de découvrir à travers 18 questions, mon entretien avec un ami mais qui est avant tout un talentueux jeune créateur de mode et que la plupart d'entre vous doivent connaître.
Sa côte de popularité a explosé grâce à son parcours exemplaire dans Projet Fashion émission de Mode sur la chaîne D8 (C8 maintenant) et dont il est le grand gagnant... roulement de tambours... je nomme :

Pierre-Henry Bor

Clap clap clap (applaudissements) !
pierre-henry-bor, sarah-loss, la-mode-est-une-femme

1. Salut Pierre-Henry, peux-tu te présenter à nos lecteurs.
Je m’appelle Pierre-Henry Bor, je suis un jeune fashion designer de 30 ans. J’ai remporté en 2015 l’émission de Mode Projet Fashion sur D8, et je crée depuis mes collections et travaille pour d’autres marques en tant que styliste freelance.

2. Parles-nous de ton parcours artistique. Quand et comment as-tu décidé que tu voulais être styliste ? Quelles sont les origines de ta marque ? A qui s'adresse-t-elle ?
J'ai toujours désiré devenir créateur car je suis très curieux et tout m’intéresse, mais je ne savais pas au départ que cela serait dans la mode.
Elle m’est venue naturellement en croisant ce qui allait devenir ma future école : l'Instituto Marangoni. Je l’ai choisie notamment parce qu’elle est internationale, et que je comptais éventuellement réaliser une partie de mes études à l’étranger.
Je suis rentré à l’intérieur, ai pris la brochure et quand je suis retourné chez moi j'ai été immédiatement inspiré, beaucoup de croquis venaient naturellement. J’ai ainsi compris que je souhaitais travailler dans le milieu de la mode.
J’ai créé ma marque après ma victoire dans l’émission de Mode Projet Fashion. J’ai ainsi voulu montrer qu’elle n’était pas une fin en soi, mais au contraire le début d’un travail de création acharné.
Ma marque s’adresse à toutes les femmes qui aiment les vêtements de créateur et l’élégance parisienne.
Nous n’utilisons aucune matière animale dans nos collections ; de nos jours, les progrès techniques ont fait que les fausses fourrures sont aussi belles que les vraies, le simili cuir indiscernable du vrai ! Nous aimons trop les petites bêtes !
Nous avons d’ailleurs notre propre hashtag : #NoNeedFurToDoFur , pour montrer au monde que l’utilisation de matières animales n’est pas une nécessité pour avoir une belle collection ! Rejoignez notre mouvement ;)

3. Était-il le "job de tes rêves" ?
Ce travail était clairement le métier de mes rêves, quoi de plus beau que de sublimer le corps des femmes et de les faire rêver ?!

4. Quel métier, autre que styliste aurais-tu aimé exercer ?
Si je n’avais pas été styliste, j’aurais aimé être designer d’objet. La création avant tout !

5. Parles-nous de ta nouvelle collection.
Dans ma nouvelle collection, les volumes et longueurs sont plus marqués qu’à l’accoutumée. Ils transmettent ainsi l’image d’une femme forte et affirmée. Les couleurs sont très sobres afin de laisser la primeur aux textures et embellissements.
Dans cette collection, nous réinterprétons la façon de porter le vêtement.

6. Quelles sont tes inspirations quand tu travailles sur une nouvelle collection ?
Lorsque je travaille sur une collection, je suis dans un état d’esprit particulièrement curieux et ouvert aux choses qui m’entourent. Dans ces périodes, tout m’inspire : cela peut être l’architecture d’un immeuble, une œuvre d’art, un clip musical, une attitude etc…

7. Comment définirais-tu le style Pierre-Henry Bor ?
Le style Pierre-Henry Bor est à mi-chemin entre le bling-bling et l’ultra sobre. Je sais, c’est vaste [rires] !
Il représente selon moi l’élégance parisienne, le charme haussmannien, et la Mode du 21ème siècle. Il mélange le casual avec le chic, les matières nobles avec les tissus techniques. Le style Pierre-Henry Bor, c’est l’opposition de deux mondes.

8. Quelle musique représente le mieux ton univers ?
La musique qui représente le mieux mon univers serait certainement Michael Jackson pour son mélange de rythme et de style tout en ayant un message à faire passer.

9. Quelle est ta muse, ton icône quand tu crées un vêtement ? Qui aimerais-tu voir porter tes vêtements ?
Ma muse est Sarah Loss, du blog "La mode est une femme", non pas parce que c’est ma compagne mais parce que c’est une femme moderne, qui sait ce qu’elle veut et indépendante.
Elle m’inspire énormément pour son style de vie, son caractère. Pour moi elle représente la femme que je veux habiller, belle mais pas anorexique, je suis contre ce dictat dans la Mode de la maigreur et de la taille d’ailleurs. La Femme est belle par sa diversité la plus complète. Quand je crée un vêtement je le pense pour qu’il souligne la personnalité de la personne.
J’aimerais voir le maximum de personnes porter mes pièces évidemment mais si je devais en voir une demain ce serait Bhumika Arora, une modèle indienne qui apporte une nouvelle vision aux défilés.
bhumika-arora, fashion-model, indian-model, modèle-indienne, indian-fashion-model
Bhumika Arora
10. Quelle est ton actualité ? Tes projets ? Et qu’attends-tu du futur ?
Mon actualité est dense car mon équipe et moi-même sommes en pleine évolution.
En effet la nouvelle collection Fall 17 devient plus précise, plus affirmée, plus créateur et c’est le moment d’utiliser une nouvelle façon de communiquer… bientôt des surprises, restez connectés.
Notre hashtag #NoNeedFurToDoFur est bien évidemment toujours d’actualité car les matières animales ne sont plus nécessaires dans la plupart des cas ; je veux vraiment montrer une autre vision qui n’est pas dans un extrême du pour ou du contre de la fourrure.
Je me diversifie aussi dans les projets que ce soit dans l’art ou pour les accessoires, je travaille notamment en tant que Directeur artistique pour une marque d’accessoires qui va sortir et qui n’est pas lié à la mode. C’est là que j’interviens pour donner un aspect mode et novateur car ce qui est utile est généralement peu esthétique, comme le sac banane.
Un des autres projets marquants qui arrive est l’exportation à l’étranger de ma marque, en effet nous serons bientôt présents à Los Angeles.
Pour le futur j’espère que le tournant que je prends sera encore plus efficace et qui sait, je pourrais être directeur artistique d’une maison de création.

11. Aujourd’hui on parle beaucoup de la Mode dans la sphère politique. Qu’en penses-tu ? Serais-tu pour ou contre habiller Melania Trump ? Et Pourquoi ?
Je pense que la mode a toujours concerné toutes les sphères, c’est un langage universel et le monde change du coup on s’intéresse à tous ses aspects, la mode en fait parti.
Je suis complètement pour habiller Melania Trump et je le ferais avec grand plaisir car c’est une belle femme et qui doit être une femme forte pour pouvoir exister aux cotés d’une personnalité imposante comme Donald Trump et la pression médiatique autour d’eux. On l’a beaucoup critiquée car elle copiait des styles de Jackie Kennedy mais pour moi c’était une réinterprétation moderne. Qui plus est Melania ne vient pas du milieu politique, elle a juste essayé de bien faire. Je trouve que c’est une icône mode et je suis contre un boycott d’une personne qui n’y est pour rien dans la politique d’un pays.

12. Si la Mode était :
- un mot : Renouvellement
- un bruit ou un son : Une musique de défilé
- un juron, gros mot ou blasphème : Biatch
- un animal : Un lion
- une plante ou une fleur : Une orchidée
- une célébrité : Karl Lagerfeld
- un Super Héros : Iron man
- un film : Fight Club
- une chanson, musique : Passi-émeutes
- un objet : Ma montre
- un métier : Styliste
- un vêtement : Une veste

13. Quelle est ta "fashion devise" ?
Couds Forest, couds ! Hahaha

14. Quel accessoire et vêtement, toute femme et homme devraient avoir dans leur garde-robe ?
Chaque personne devrait posséder une veste ! C’est selon moi le seul vêtement-accessoire puisqu’elle permet de créer une tenue, lui donner l’attitude que l’on souhaite, et de ne pas nous laisser nus quand on la retire. C’est le propre de l’accessoire.

15. Selon toi, quel est le fashion faux pas à éviter ?
Selon moi, LE fashion faux pas à éviter est de se forcer à porter une tenue dans laquelle on ne se sent pas à l’aise.

16. Ton conseil Mode ?
Avoir un basique et savoir l’agrémenter de pièces tendances.

17. Qu'aimerais-tu dire à nos lecteurs et en particulier à ceux qui souhaitent se lancer dans la création ?
Travaillez, beaucoup, tout le temps, et croyez en vos rêves !

18. Le mot de la fin ?
A très vite, et suivez mon actu sur mes deux comptes Instagram @Pierrehenrybor et @PierrehenryborParis !

Merci à toi Pierre-Henry d'avoir pris le temps de répondre à ces questions alors que tu es en pleine création de ta collection Fall 17 et merci pour ce sublime croquis ♥ En tout cas je vous dis (à Sarah et à toi) à très vite autour d'un verre, ou deux... ou plus ☺
Quant à vous chers amis et lecteurs, j'espère que cette petite interview vous a plu et si ce n'est pas déjà fait, je vous invite à découvrir l'univers de Pierre-Henry Bor sur son site internet.
pierre-henry-bor, sarah-loss, la-mode-est-une-femme, croquis-mode, sketch, fashion-sketch, du-dessin-aux-podiums, dudessinauxpodiums

Du dessin aux podiums

Some say he’s half woman half man, others say his skin has the texture of a dolphin’s. All we know is he’s like you.

0 commentaires: